slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow

Vous êtes ici

Romaine WOLF-BONVIN

Maître de conférences
Université Lumière Lyon 2

Chargée de cours à l’Université de Genève

Champs de recherche: 
Langue et littérature françaises médiévales,
histoire de l’art médiéval.
Contact: 
romaine.wolf@bluewin.ch
Curriculum vitae: 

1993Soutenance de thèse, Université de Genève. Titre : Conjoindre ou depecier. Le texte et ses mises en oeuvre, de la tradition latine à l'esthétique du roman médiéval.1980-1982Collaboratrice en archéologie chrétienne - Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique (iconographie des cycles apocalyptiques du haut Moyen Age).  1984-1992Assistante au Département de langue et littérature françaises et latines médiévales, Université de Genève (1987-1988 : auditrice à l’Ecole des Chartes).1996-2001Maître de conférences en langue et littérature médiévales, Université d’Aix-Marseille I.2006Professeure remplaçante (littérature française du Moyen Age) Université de Lausanne.2007-2010Chargée de mission (ancien français) Université de Nouvelle Calédonie.1998-2011Chargée de cours en littérature française médiévale, Université de Genève.2001-2011Maître de conférences en langue et littérature médiévales, Université Lyon 2.

Recherche en cours: 

Le Roman bestorné. Pour une esthétique de l’oubli dans ‘Meraugis de Portlesguez’ et ‘La Vengeance Raguidel’ (titre provisoire) – ouvrage en cours

Des éditions récentes permettent de relancer la recherche sur ces deux romans arthuriens (début du XIIIe siècle) encore largement méconnus.  La lecture en parallèle de ces deux œuvres permet de dégager une hypothèse : celle d’un auteur unique - Raoul de Houdenc – dont le projet littéraire serait inspiré par la structure en diptyque du Conte du Graal. A un premier roman consacré aux aventures d’un chevalier débutant - Meraugis – s’opposerait un second, relatant les avanies d’un chevalier (trop) expérimenté - Gauvain. Questionner la tension entre amour et armes qui nourrit les romans de Chrétien de Troyes pour en souligner avec humour  les contradictions en érigeant une sorte de monde à l’envers, tel serait le but de ces deux récits de quête, dont les champions – deux amnésiques - se fourvoient pour des raisons on ne peut plus concrètes : l’oubli de sa belle amie pour l’un, et pour l’autre, de l’arme magique avec laquelle il doit mener à bien la vengeance de Raguidel.

Aspects de l’emblématique vestimentaire dans les textes littéraires français du XIIe au XIVe siècle.

Cette recherche – en cours depuis plus de dix ans – devrait mener à un lexique présentant une série de chapitres dont chacun serait consacré à un terme vestimentaire (aumusse, bliaut, braies, chainse, esclavine, gonelle…). Chaque mot ferait d’abord l’objet d’une mise au point philologique et historique (étymologie, date d’apparition, description, valeur d’usage). Celle-ci est vite apparue nécessaire dans la mesure où l’histoire du costume laïc est mieux documentée sur la période des XIVe-XVe siècles que sur la période antérieure. Devrait suivre pour chacun d’eux une étude littéraire portant sur sa valeur figurée et/ou emblématique - question qui n’a fait l’objet pour l’instant que d’études ponctuelles - avec des prolongements jusqu’au XVe siècle, selon les nécessités. Une recherche sur le vêtement médiéval selon la reset les verba, en somme, à compléter par un dossier iconographique. Une part des publications de ces dernières années est consacrée au défrichement de ces questions.

Participation aux groupes de recherche portant sur l’Ovide Moralisé (dir. M. Possamaï) ; plus spécialement aux colloques portant sur l’iconographie des manuscrits de l’Ovide Moralisé dans le cadre de l'axe "Editions et Traduction"

Axe(s) contrat 2016-2020: 
Thématique 4 : Écritures, livres, Translations (M Possamaï/ V Rouchon)