slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow

Vous êtes ici

L'archéologie au village - Le village et ses transformations, du Moyen Âge au premier cadastre

20, 21 et 22 septembre 2017
Palais des rois de Majorque - Perpignan

Organisé par :
Département des Pyrénées-Orientales - Service Archéologique Départemental et Université de Perpignan Via Domitia

Comité scientifique :
Jean-Loup Abbé, Élise Boucharlat, Monique Bourin, Aymat Catafau, Madeleine Châtelet, Florent Hautefeuille, Olivier Passarrius, Laurent Schneider, Élisabeth Zadora-Rio

en partenariat avec :
Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie,
Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS),
École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS-Lyon)
Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (Inrap)
et les laboratoires
CRESEM (Centre de Recherche sur les Sociétés et Environnements Méditerranéens, EA 7397), Université de Perpignan Via Domitia,
FRAMESPA (France, Amériques, Espagne – Sociétés, pouvoirs, acteurs),
TRACES (Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés - UMR 5608), Université Jean Jaurès de Toulouse,
CITERES (Archéologie et Territoires, UMR 7324)
de l’Université François Rabelais de Tours

Pour tout renseignement :
Service Archéologique Départemental
04 68 85 84 01 - archeologie@cd66.fr

Ce colloque a pour but de faire le point sur les recherches touchant aux transformations du village médiéval et moderne. L’approche sera la comparaison entre sources historiques (textes), planimétriques (cadastres du XVIIIe siècle et cadastre napoléonien) et archéologiques, et la critique de leur interprétation régressive.
L’étude de la mutation de la trame villageoise soulignera l’importance particulière des périodes récentes qui ont figé, remodelé, revivifié des formes trop souvent considérées comme “originelles” et “héritées”.
Dans les villages actuels, les opérations archéologiques permettent de relire les sources écrites et planimétriques. Nouvelle venue, l'archéologie du bâti permet d’enrichir l'analyse morphologique du village, de comprendre et de dater l'évolution des îlots de maisons, du parcellaire, des quartiers, de la voirie.
Les fouilles dans les villages actuels restent rares, y compris dans le cadre de l'archéologie préventive, car leur organisation est difficile. Leur apport sont pourtant indispensable au renouvellement de la connaissance de l'évolution des villages, à l’écriture de leur histoire. Cette connaissance nécessite un dialogue constant entre toutes les sources et entre tous les acteurs ; c’est l’objectif de ce colloque.
L’approche sera régionale, thématique et méthodologique : synthèses régionales de l’évolution du village concentré, études de cas avec utilisation croisée des sources et réflexions d’historiographie et de méthode.

Colloque
Mercredi 20 Septembre 2017 - Vendredi 22 Septembre 2017
Perpignan
Mots clés: