slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow

Vous êtes ici

La diplomatie des villes au Moyen Âge et au premier âge moderne (XIIe – XVIe siècle)

suite à l'appel : http://ciham.ish-lyon.cnrs.fr/normes-statuts-negociation-urbaine

Programme de la première rencontre du projet quinquennal
« La diplomatie des villes au Moyen Âge et au premier âge moderne (XIIe – XVIe siècle) »

organisée par : Univ. Montpelier 3, Ciham, EFR, CERM, CEMM
(contact CIHAM: Armand Jamme)

17-­‐18 NOVEMBRE 2017
Site St Charles - Salle des Colloques 2

L’essor des villes occidentales, organisées en communes pourvues de regalia, de privilèges ou de franchises, fondé sur une panoplie de techniques, d’outils et de nouvelles pratiques de gouvernement, les a transformées en laboratoires politiques : c’est à leur échelle que des innovations majeures ont été lancées en Europe, souvent à tâtons (fiscalité directe, sélection des gouvernants par élection, etc.). Quelles raisons, quels objectifs et même quelle légitimité ces villes eurent-elles à déployer aussi une action diplomatique qui peut paraître un secteur essentiel, sinon réservé de la souveraineté ? Les réponses restent à découvrir. Mais autour du bassin méditerranéen, d’autres cultures, économiques, religieuses et politiques se sont développées au cours de ces XIIe – XVIe siècles, dans des villes qui par leurs développements présentent d’évidentes convergences avec l’évolution des villes européennes. Mesurer les singularités du fait diplomatique urbain en tous ces espaces est l’objectif de ce programme qui adopte ainsi une démarche comparatiste et dépasse les trop strictes frontières du Moyen Âge pour englober la première modernité, classiquement définie en Europe comme celle d’un nouveau paradigme diplomatique, marqué entre autres par la naissance des ambassades permanentes.

Colloque
Vendredi 17 Novembre 2017 - Samedi 18 Novembre 2017
Montpellier
Mots clés: