slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow

Vous êtes ici

Axe transversal (2016-2020) Humanités numériques

Responsables : M. Burghart (EHESS) et C. Pierreville (Univ. Lyon 3)

Les activités de cet axe se placeront dans la continuité des actions menées au cours du précédent quinquennal. Par son caractère transversal, il est au carrefour de différentes opérations menées en commun avec d’autres axes, pour l’approfondissement et la mise en valeur des recherches. Il développe également une activité propre, centrée cette fois-ci sur le numérique.

 

1. Accompagnement informatique des projets d’édition électronique

La pérennisation des corpus déjà créés est naturellement une des premières priorités (sermons de Jacques de Voragine, documents comptables numérisés dans le cadre de l’ANR GEMMA, lettres des Papes, etc.). La « Grille de services » de la TGIR Huma-Num offre une passerelle essentielle pour maintenir ce type de service au sein d’un laboratoire, et nous espérons vivement qu’elle soit maintenue.

Outre la vie des projets déjà engagés qui représente une charge que l’on ne doit pas ignorer, l’axe est partenaire de nouvelles actions, notamment la recherche initiée au sein de l’axe 3 sur les collections de distinctiones, mais aussi toutes les actions menées dans le cadre de l’EQUIPEX Biblissima. Il est l’interlocuteur privilégié des entreprises d’édition menées au sein du laboratoire et qui souhaitent se doter d’une dimension numérique.

 

2. Dissémination des technologies et du savoir numérique

Le séminaire « Edition électronique de textes médiévaux », initié en 2010, se poursuivra en maintenant si possible sa formule mixte, avec pour une moitié des séances de formation pratiques et pour l’autre la confrontation des étudiants avec des conférenciers invités. Cette combinaison permet de plonger le public du séminaire à la fois dans des aspects concrets des Humanités numériques menant à des réalisations, et de leur donner les clés pour comprendre les débats théoriques et scientifiques qui agitent ce domaine.

L’axe est également investi dans deux projets de programmes Erasmus Strategic Partnership + autour de la formation en Humanités numériques, déposés en 2014 pour une durée de trois ans. L’un est porté par l’Université de Pise, le second par la Charles University de Prague.

 

3. Outils numériques pour l’édition savante

L’axe se concentrera, enfin, sur le développement d’un bouquet d’outils et de services numériques destinés à faciliter le travail d’édition savante, en s’appuyant sur les réseaux de collaboration scientifique déjà actifs (ITN DIXIT au niveau européen, Equipex Biblissima en France, et liens avec le Consortium TEI). Les premiers outils envisagés sont :

- une application d’aide à la lecture de mots latins difficiles à déchiffrer, par suggestion des formes latines possibles en fonction des lettres que l’on peut discerner ;

- une application offrant différents services de vérification de la cohérence et de la qualité de l’encodage XML TEI dès l’étape de création d’une édition critique.

Le laboratoire s’est proposé pour organiser, en collaboration avec Hisoma, la conférence annuelle du consortium TEI, événement international qui rassemblera à Lyon cent à deux cents spécialistes de l’édition électronique.