slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow slideshow

Vous êtes ici

Derniers dépôts du CIHAM sur HAL SHS

[hal-01643507] « L'hagiographie comme modèle. Histoire et fonction d'un lieu commun »

ven, 25/05/2018 - 19:00
L’hagiographie sert à transmettre des modèles de comportement : cette évidence est répétée par les hagiographes dans leurs prologues, comme la meilleure excuse à leur audace. Il faut bien, disent-ils, garder en mémoire la vie de ce saint puisqu’elle peut servir à tant d’autres à atteindre la perfection chrétienne. Derrière ce topos de l’exemplarité cependant, topos répété dans l’hagiographie latine depuis le IVe siècle au moins, se cachent en vérité des définitions très différentes de ce qu’est un modèle de comportement et des mécanismes qui permettent sa duplication ou sa réitération : la vie du saint est-elle cette norme objective qui fait le départ entre le permis et le défendu ? ou bien un exemple ponctuel, l’incarnation passagère de vertus, qui sont seules imitables ? Selon ce que les hagiographes disent de leurs intentions dans leurs prologues, selon les variations qu’ils imposent à ce thème récurrent du modèle, ils tirent en vérité l’hagiographie davantage vers le genre de l’histoire dans la grande tradition antique (le saint, comme le héros, est un exemple moral) ou davantage vers des textes réglementaires (le saint est une norme incarnée). L’apparition dans les prologues de la présentation du saint en exemplar marque de ce point de vue une évolution majeure à partir du XIe siècle : là où le saint était présenté comme source d’inspiration pour des comportements chrétiens, c’est sa Vita désormais qui apparaît comme texte de référence, texte que le fidèle se tend à lui-même comme un miroir. Exemplar et speculum, l’apparition de cette expression marque le passage à une pédagogie fondée sur la lecture et l’introspection.

[hal-01570941] De la cour de Blois à la cour de Champagne : les romans de Gautier d’Arras

ven, 25/05/2018 - 19:00
Dans son "Histoire des ducs et des comtes de Champagne", Henri d’Arbois de Jubainville remarque, après avoir mentionné brièvement l’œuvre de Chrétien de Troyes : "Le genre d’étude auquel se plaisait Henri le Libéral était trop sérieux pour se concilier avec le goût de cette littérature légère, et à parler franchement nous ne pouvons le blâmer bien vivement s’il a trouvé quelquefois les romans de son temps un peu soporifiques. Bien entendu que nous ne parlons pas des romans d’aujourd’hui." Malgré la réserve apportée par la phrase finale, cette citation met en évidence le fossé qui a longtemps séparé l’histoire et la littérature. Pourtant, ces disciplines ne peuvent que s’enrichir mutuellement. L’analyse des prologues et épilogues des romans de Gautier d’Arras en donne une nouvelle illustration. "Eracle" et "Ille et Galeron" sont dédiés à un nombre surprenant de mécènes différents. "Eracle" mentionne Thibaut de Blois dans son incipit et son explicit, où il le place aux côtés de Marie de Champagne et Baudouin de Hainaut. L’introduction d’"Ille et Galeron" est consacrée à la louange de l’impératrice Béatrix de Rome, que la conclusion reprend en l’accompagnant d’un éloge du comte Thibaut. La pluralité des dédicataires pourrait suggérer que le trouvère venu d’Arras n’était pas attaché à une cour précise, point de vue communément partagé par la critique jusqu’à présent. Peut-on supposer, à l’inverse, que Gautier a rencontré dans une seule et même cour, l’illustre cour de Champagne, ces différents personnages ? Par-delà Thibaut de Blois, Marie de Champagne et Baudouin, n’est-ce pas la figure d’Henri le Libéral qui s’impose finalement au lecteur d’Eracle ? Nous verrons aussi comment le roman se rattache à la région champenoise, et plus particulièrement à la ville de Provins.

[hal-01643465] « La prophétie dans l’hagiographie latine du haut Moyen Âge (VIe-IXe siècle). L’histoire comme destin, prédestination et providence »

ven, 25/05/2018 - 19:00
Only a matter of time. Fate, predestination and the providence in Latin hagiography (6th-9th) Latin hagiography is usually described as a medieval mode of the writing of history; nevertheless, it appears as a very peculiar way of historical writing, for hagiographical texts not only refer to a shared memory of the past lives of holy men and women, but also pretend that these people were able to disclose future events – actually even events that the audience was still expecting and not obviously foreseeable ones. Therefore, to scrutinize the use of prophecy in hagiography is an excellent way of understanding the particular relationship these medieval texts maintain with history – a Christian history believed to be the place where the Lord's plans are noticeable; and how they suggest, or argue for, an abolition of past and future for saints who already live with God. Even if the weight of Biblical models must not be underrated, some hagiographical texts can be read as yet unseen evidences for a medieval deep thinking on a very specific problem of Christian faith, that continuously unsettle the Early Middle Ages : how the freedom of the person is articulated with the prescience of the Almighty – a question addressed through the notions of fate, predestination and the providence.

[halshs-01778666] Des prédicateurs au service de la réforme de la société carolingienne : l'exemple des homélies de Raban Maur (vers 780-856)

sam, 28/04/2018 - 03:13
Dans le cadre de la réforme politique et religieuse de la société promue par les souverains carolingiens, la prédication, entendue comme l’enseignement de la foi chrétienne appuyée sur la lecture de l’Écriture, visant au perfectionnement moral des fidèles, constitue une préoccupation majeure, dès les premiers textes législatifs promulgués. Le prédicateur s’affirme alors comme un agent du gouvernement, ainsi que le définit Alcuin. Raban Maur, lui-même élève d’Alcuin, apporte une contribution importante à cette réflexion sur la prédication dans le De institutione clericorum (817-819) et dans deux homéliaires, l’un préparé pour Haistulfe de Mayence vers 822-825, et le second, adressé à l’empereur Lothaire vers 854-855 : ces textes permettent de cerner la manière dont Raban définit la mission de prédication et le rôle qu’il attribue aux prédicateurs dans la réforme de l’ecclesia terrestre.

[hal-01774865] Un quartier artisanal médiéval : proposition de restitution en 3D

jeu, 26/04/2018 - 03:23
La restitution en 3D d’un quartier artisanal du castrum de Saint-Germain-de-Calberte, dans le département de la Lozère a été réalisé dans le cadre d’un master 2 Pro de l’université de Dijon. Le choix de ce site a été motivé, d’une part, par ma bonne connaissance des lieux, ayant participé à plusieurs campagnes de fouilles archéologiques, d’autre part, par la bonne conservation en élévation des vestiges archéologiques et, enfin, par l’enthousiasme de l’archéologue du site, Isabelle Darnas, pour ce projet. La technique de restitution en trois dimensions a, dans ce travail, été utilisée comme un outil scientifique permettant de répondre à des problématiques concrètes soulevées par l’étude complète des éléments bâtis de l’ensemble artisanal du castrum, édifié aux abords du château. Ces réflexions, alliées à la réalisation d’une partie des relevés de terrain en 2D, ont abouti à la proposition de restitution en 3D, présentée sous la forme d’une animation, que je me propose de vous exposer dans le cadre de ce colloque.

[hal-01672302] Méthodes digitales: Approches quali/quanti des données numériques - Curation and Presentation of the Special Issue

lun, 23/04/2018 - 20:34
L'objectif de ce numéro spécial dédié aux méthodes quali-quantitatives est de rendre compte de la diversité de ces nouvelles approches. Jour après jour de nouvelles méthodes rétives à la dichotomie classique entre approches qualitatives et quantitatives prennent forme. Ces méthodes circulent entre micro et macro, local et global, permettant aux chercheurs de traiter des larges quantités de données sans perdre en finesse d'analyse. Ce sont précisément ces expériences qui ont été rassemblées dans ce numéro, sans exclusion de disciplines, d'objets ou d'approches.

[hal-01628533] Édition nativement numérique des oeuvres hagiographiques 'Li Seint Confessor' de Wauchier de Denain, d'après le manuscrit 412 de la bibliothèque nationale de France

jeu, 19/04/2018 - 12:10
Présentation du protocole de transformation du projet de thèse : "Édition nativement numérique des oeuvres hagiographiques 'Li Seint Confessor' de Wauchier de Denain, d'après le manuscrit 412 de la bibliothèque nationale de France".

[medihal-01580348] L'Immaculée Conception de la Vierge. Histoire et représentations figurées du Moyen Âge à la Contre-Réforme.

jeu, 29/03/2018 - 12:16
L’immaculée Conception de la Vierge a fait l’objet d’études restées jusqu’à présent cloisonnées : les historiens des textes se sont attachés à expliquer l’évolution de la croyance et de ses modalités, à en retracer le débat et ses acteurs ; les historiens d’art ont essayé de définir les images qui représenteraient la conception immaculée de Marie au Moyen Âge ; les érudits locaux, à la faveur d’une implantation géographique importante de la fête comme c'est le cas en Normandie, ont étudié certaines œuvres d’art ou confréries dédiées à la conception de la Vierge ; enfin, les spécialistes de liturgie ont analysé les nouveaux hymnes mis en place par Sixte IV à la fin du XVe siècle. Le colloque propose d’amorcer le dialogue entre l’histoire, la théologie, l’iconographie, la liturgie, la musique, afin de mesurer l’ampleur de la croyance dans l’Immaculée Conception et son importance dans la société médiévale et moderne. Il est l’occasion de faire un point historiographique conséquent, en faisant participer des spécialistes d’aires géographiques et chronologiques différentes. Il soulève une question centrale : comment la société médiévale (théologiens, commanditaires d’art, artistes, et fidèles) se représente-t-elle une croyance, celle de l’Immaculée Conception, alors même qu’elle ne fait plus l’unanimité au sein de l’Eglise ?

[medihal-01581438] L'Immaculée Conception de la Vierge. Histoire et représentations figurées du Moyen Âge à la Contre-Réforme.

mer, 21/03/2018 - 11:54
L’immaculée Conception de la Vierge a fait l’objet d’études restées jusqu’à présent cloisonnées : les historiens des textes se sont attachés à expliquer l’évolution de la croyance et de ses modalités, à en retracer le débat et ses acteurs ; les historiens d’art ont essayé de définir les images qui représenteraient la conception immaculée de Marie au Moyen Âge ; les érudits locaux, à la faveur d’une implantation géographique importante de la fête comme c'est le cas en Normandie, ont étudié certaines œuvres d’art ou confréries dédiées à la conception de la Vierge ; enfin, les spécialistes de liturgie ont analysé les nouveaux hymnes mis en place par Sixte IV à la fin du XVe siècle. Le colloque propose d’amorcer le dialogue entre l’histoire, la théologie, l’iconographie, la liturgie, la musique, afin de mesurer l’ampleur de la croyance dans l’Immaculée Conception et son importance dans la société médiévale et moderne. Il est l’occasion de faire un point historiographique conséquent, en faisant participer des spécialistes d’aires géographiques et chronologiques différentes. Il soulève une question centrale : comment la société médiévale (théologiens, commanditaires d’art, artistes, et fidèles) se représente-t-elle une croyance, celle de l’Immaculée Conception, alors même qu’elle ne fait plus l’unanimité au sein de l’Eglise ?

Pages